Vous êtes ici : Accueil > Ecrans tactiles : des impulsions localisées pour un retour haptique plus précis

Actualité | Nouvelles technologies

Intelligence ambiante

Ecrans tactiles : des impulsions localisées pour un retour haptique plus précis


​Des chercheurs du List, institut de CEA Tech, ont utilisé le principe de focalisation d'ondes par retournement temporel pour générer des impulsions locales à la surface d'écrans tactiles.

Publié le 25 janvier 2018

Téléphones, tablettes… les écrans tactiles actuels donnent un retour sensitif à l'utilisateur par des vibrations diffuses. L'un des enjeux de la recherche est de parvenir à ne provoquer un signal sensitif qu'en un point précis de leur surface, pour un retour sensoriel plus fin. Des chercheurs du List y sont parvenus en utilisant le principe de « focalisation des ondes par retournement temporel », connu et utilisé en médecine depuis une vingtaine d'années.

En plaçant des actionneurs piézoélectriques tout autour d'une surface plane, ils ont réussi à produire des ondes se rejoignant en un point précis de celle-ci. Parallèlement, ils ont développé et breveté une méthode d'interpolation en temps réel des signaux de commande, permettant de focaliser en tout point de la surface à partir d'un ensemble réduit de points pré-calibrés. Il est ainsi possible de générer une impulsion locale d'une grande précision, se déplaçant rapidement et en continu.

Le déplacement rapide du point de focalisation sous le doigt et la modulation de son amplitude dans le temps permettent de varier les sensations tactiles produites, et de créer des icônes tactiles simulant la réponse de boutons virtuels, par exemple. Le List travaille désormais avec le Leti à intégrer ces technologies dans des objets électroniques grâce à des technologies de dépôt des actionneurs en couches minces.

Haut de page

Haut de page