Vous êtes ici : Accueil > Un espoir pour les enfants handicapés moteur

Actualité

Télécom et objets communicants

Un espoir pour les enfants handicapés moteur


​Le projet M.O.T.I.O.N vise à améliorer la qualité de vie des enfants atteints de troubles neurologiques moteurs grâce au développement, à la validation et à l'adoption d'une technologie de rééducation bionique.

Publié le 13 janvier 2020

​Rééduquer les enfants atteints de troubles neurologiques moteurs grâce à un exosquelette spécialement adapté à leur morphologie, voici l'objectif du projet européen M.O.T.I.O.N qui réunit un consortium de 13 partenaires dont le CEA-Leti, institut de CEA Tech. En cours de développement, le dispositif sera utilisé en milieu hospitalier à des fins de réadaptation, ainsi qu'à la maison ou à l'école comme aide à la marche.

Tandis que le développement de l'exosquelette est piloté par l'école de Hautes Etudes d'Ingénieur de Lille, le Leti est chargé de mettre au point un dispositif de mesure et de suivi du stress de l'enfant qui le porte pour s'assurer de son confort. Des capteurs de données biologiques (rythme cardiaque, activité électrodermale,…) judicieusement choisis sont placés au plus près du corps du patient dans une combinaison, un bracelet ou une ceinture thoracique.

Un algorithme mettant en œuvre des technologies de fusion de données, de traitement du signal et des méthodes d'apprentissage, exploite ensuite les signaux issus de ces capteurs pour générer des indicateurs permettant d'évaluer le niveau de stress du patient. Dans un premier temps, la robustesse et la pertinence des capteurs et des dispositifs choisis seront évaluées lors d'une campagne de mesure de signaux sur des enfants sains, afin d'apprendre un modèle du stress qui sera ensuite appliqué au cas d'enfants atteints de troubles de paralysie cérébrale et équipés de l'exosquelette.


Financement :

  • Budget du projet : 7 476 119 €
  • FEDER: 4 431 376 € (59%)


Haut de page

Haut de page