Vous êtes ici : Accueil > Le FabLab accélère la mise sur le marché de nouveaux produits

Le FabLab accélère la mise sur le marché de nouveaux produits

L'atelier de prototypage rapide du CEA prendra place dans le futur bâtiment Y.SPOT Labs, où il déploiera son offre de service et l'étendra à un plus grand nombre d'utilisateurs potentiels. Objectif : accélérer le développement de nouveaux produits.

Publié le 25 mars 2019


> Des innovations plus rapidement sur le marché

L'un des objectifs de Y.SPOT, lieu tourné vers l'innovation collaborative, est de permettre aux industriels de mettre plus rapidement de nouveaux produits sur le marché. C'est dans ce contexte que l'atelier de prototypage rapide a vu le jour sur le site du CEA en mai 2018.

Installé sur une plate-forme de 100 mètres carrés, il sera déplacé dans un espace de 400 mètres carrés au sein du futur bâtiment Y.SPOT Labs. Actuellement accessible aux chercheurs, start-up, doctorants et étudiants, le futur FabLab sera alors ouvert à davantage d'industriels, d'étudiants, locataires Y.SPOT, partenaires GIANT ainsi qu'aux habitants de la presqu'île le soir et le week-end.


> Une fantastique boîte à outils

Le FabLab regroupera les moyens de prototypage rapide actuels parmi lesquels sept imprimantes 3D, trois machines de découpe laser, trois machines d'impression UV, d'impression et de découpe vinyle, ainsi qu'une ligne de fabrication de circuits imprimés. Bientôt, une machine de découpe métal par jet d'eau viendra compléter ces équipements. 

Il propose déjà, en outre, des bibliothèques de capteurs et fonctions électroniques facilement intégrables, ainsi qu'une matériauthèque pour accélérer les productions des utilisateurs.
Les utilisateurs ont le choix d'accéder en libre-service à l'ensemble de ces moyens, ou de bénéficier d'un accompagnement par des personnels qualifiés pour réaliser leurs projets.


> Du prototype à la petite série

Depuis sa création, l'atelier de prototypage rapide a déjà vu passer 1000 utilisateurs qui y ont fabriqué quelques 3000 maquettes. A partir de fichiers numériques, il permet de réaliser en seulement quelques heures un prototype qui mettrait un mois à être fabriqué, faisant gagner un temps précieux aux concepteurs. Sa capacité de production permet également aux start-up souhaitant tester leurs produits d'aller jusqu'à des petites séries de quelques centaines de pièces. Ce faisant, le futur FabLab permet de pré-qualifier et de rôder des procédés de production qui seront ensuite sous-traités.