Vous êtes ici : Accueil > Anticiper les pertes dans les centrales photovoltaïques

Actualité

solaire photovoltaïque

Anticiper les pertes dans les centrales photovoltaïques


​Un logiciel d'identification des pertes dans les centrales photovoltaïques est en cours de développement. Il devrait permettre d'optimiser la maintenance des centrales pour garantir leurs performances.

Publié le 25 novembre 2019

​Tandis que la diminution constante des tarifs de rachat de l'électricité réduit les marges des exploitants d'installations photovoltaïques, la détection et l'identification d'éventuels défauts à l'origine de pertes dans les centrales sont devenues cruciales. A cet égard, et pour répondre à la demande de certains exploitants, le Liten, institut de CEA Tech, développe un algorithme permettant d'identifier et de quantifier les postes de pertes, depuis la réception des rayons du soleil jusqu'à l'injection d'électricité sur le réseau.

Partant de mesures effectuées sur une vingtaine de centrales instrumentées, les ingénieurs développent des modèles et des méthodes d'apprentissage pour évaluer le plus précisément possible les pertes susceptibles de se produire au niveau des modules photovoltaïques, des câbles, des convertisseurs etc. Le logiciel sera ensuite testé afin de vérifier sa robustesse sur un panel de centrales de configurations différentes, puis mis à la disposition des exploitants. Une fois installé, il fournira des informations, sous forme de « diagrammes de pertes » par exemple, à partir desquels pourra être établi un diagnostic précis du fonctionnement de la centrale.

L'évolution des diagrammes de pertes dans le temps donnera, en outre, une indication sur les dégradations apparaissant dans la centrale, en plus de la quantification du vieillissement naturel des installations. Le logiciel permettra à terme d'améliorer le calcul du LCOE, l'indice technico-financier qui permet de juger de la viabilité économique d'une centrale.

Haut de page

Haut de page