Vous êtes ici : Accueil > Surveillance d’ouvrages d’art - Morphosense

Succès


NOS SUCCÈS - Leti Innovation Stories

 Morphosense

Publié le 5 novembre 2018

bespoon.jpg 

Surveillance d’ouvrages d’art 


Grâce aux réseaux d’accéléromètres MEMS de Morphosense et à leurs algorithmes de traitement, il est désormais possible de suivre les vibrations et déformations d’un ouvrage d’art avec une précision de 0,1 millimètre par mètre. Sur la tour Eiffel, deux semaines ont suffi pour expliquer un phénomène structurel ponctuel. Un pont, un barrage, un tunnel peuvent être instrumentés « à vie » pour rendre leur maintenance plus efficace et moins chère.


La technologie :

La solution Morphosense s’appuie pour partie sur 10 ans de R&D en capture du mouvement du Leti. Elle utilise des méthodes mathématiques brevetées sur la reconstitution de la forme d’un ouvrage, à partir des données tangentielles d’un réseau de capteurs MEMS répartis.

Plusieurs centaines de capteurs peuvent être déployés, pour instrumenter des ouvrages d’art de toutes formes jusqu’à plusieurs centaines de mètres de longueur. Ce réseau de capteurs est piloté par un nœud-maître qui centralise et synchronise les données, puis les transmets à un serveur de calcul qui héberge les algorithmes brevetés. Une interface personnalisée fournit à l’exploitant les données dont il a besoin : convergence, déflection, torsion, courbure, vibrations, chocs, analyse modale et spectrale…

 Les accéléromètres MEMS sont rapportés en surface de la structure à surveiller. Ils peuvent donc être déployés bien après la construction, pour une intervention ponctuelle ou une surveillance pérenne. Les bénéfices pour l’exploitant : une meilleure gestion des risques grâce à l’analyse précise du comportement de la structure, et des coûts de maintenance qui peuvent être réduits d’un facteur 4 à 10 s’ils sont correctement anticipés.

Contact : alexandre.paleologue@morphosense.com


Leti Innovation Stories


​SECTEURS APPLICATIFS
MOYENS ET COMPÉTENCES







Haut de page